Notre démarche

Questionner
le site et son environnement

Le projet s’inscrit dans un environnement qu’il soit urbain ou naturel. Celui-ci, comme élément préexistant, constitue le référentiel depuis lequel émerge le parti d’aménagement. Il s’appréhende à travers sa forme (topographies, vues, perspectives, ...) mais aussi à travers son contexte qu’il soit local (quartier, milieu écologique) ou élargi (grand paysage, éléments d’histoire...).
Les liens que tisse le projet avec son contexte font partie intégrante de la réflexion. En milieu urbain, les modifications apportées auront des répercussions sur les espaces voisins, à l’échelle du quartier et au-delà. Ces impacts sont à évaluer afin d’assurer la « greffe » du projet in-situ.

Questionner
le programme

Le programme constitue le cahier des charges. Notre approche sera de le questionner pour appréhender les origines et la genèse du projet, d’identifier une hiérarchie entre les objectifs et les différentes fonctions afin de traduire au mieux les attentes par un parti d’aménagement pertinent. Cela permettra de guider les choix face aux différentes hypothèses qui seront proposées.

Questionner
les usages / les modes de déplacements

En rapport avec le programme vient la question des usages. Ceux-ci sont tout aussi bien existants ou souhaités à travers l’aménagement. Les usages sont indissociables de la question du projet. Le projet vient souvent volontairement modifier l’équilibre entre les usages, en particulier entre les modes de déplacements. Il s’agit d’anticiper ces évolutions, et de les mettre au cœur de la conception initiale.

Réduire
l'empreinte écologique

L’empreinte écologique est un critère fondateur de la conception, en termes de gestion de l’eau, d’énergie, de choix des matériaux et de l’impact sur les écosystèmes et la biodiversité. Cette empreinte doit être rendue la plus faible possible, tout en satisfaisant les attentes de départ. Pour cela, une bonne analyse du milieu environnant est un préalable indispensable.

L'approche
participative

Les implications d’une réflexion portée sur l’espace partagé appellent souvent une concertation élargie : nouvelles fonctions, modification de l’espace public.... Le futur aménagement doit devenir un lieu de vie partagé et apprécié par tous. Pour cela, la mise en œuvre de moyens d’échanges permet le recueil des attentes et espoirs vis-à-vis du projet (réunion publique, ateliers de concertation...) et la traduction de ces attentes dans la phase de conception.

Un suivi sur-mesure
Du parti d’aménagement aux détails de conception

La rigueur et l’application qui sont portées tout au long des phases du projet assurent le maintien des idées de départ et leur traduction jusque dans les détails de réalisation. Ainsi les propositions initiales se déclinent avec soin jusqu’à dans la conception très fine des plans de plantations, des prescriptions de mobilier, des matériaux, et de la réalisation des travaux...

Adapter
un espace public pour tous

La pluralité des usages et des modes de déplacements est une constante des projets urbains et paysagers. Nos projets s’inscrivent dans une démarche d’accessibilité pour tous des espaces extérieurs aménagés.

Nos principaux champs d'intervention

Espaces publics

Aménagement de village

Aménagement en site naturel et sensible

Parcs et jardins

Abords d’équipement public

Renouvellement urbain

Infrastructures de déplacement

Zones d’activités

Aires de loisirs, espaces ludiques

                             CAMBIUM PAYSAGE - sarl

                             40, promenade de la Chapelle

                             38 470 NOTRE DAME DE L’OSIER

 

 

Téléphone : +33 (0)6 71 14 88 83